Définition, postures et avantages du yoga Postnatal.

N’importe quelle femme vous dira que porter la vie est la chose la plus magique au monde. Seulement, après que l’on est brisé le tabou sur le quotidien des femmes enceintes, surtout lors des dernières semaines, nous nous sommes rendus compte dans certains cas à quel point la grossesse pouvait être douloureuse, et ce, sans parler de l’accouchement. La grossesse est un sujet passionnant, mais il ne fera pas l’objet de notre article. Nous allons alors évoquer une pratique connue après l’accouchement : le yoga postnatal.

Qu’est-ce que le yoga postnatal et quand le pratiquer ?

Ce genre de yoga est pratiqué depuis la fin des années 1990. Il a été élaboré pour pouvoir apprendre aux mamans le plaisir de se réapproprier leurs corps après 9 longs mois de grossesse. Bien entendu, il s’agit d’un yoga doux et pas standard. En effet, on adopte les pratiques en fonction de la manière avec laquelle s’est déroulée la grossesse (s’il y a eu des complications ou non), ainsi que la façon dont s’est fait l’accouchement, que ce dernier soit par césarienne ou par voix basse. Il ne faut surtout pas s’aventurer à faire ce genre d’exercice seule, vous pouvez vous faire mal. Nous vous recommandons vivement de consulter un spécialiste. Cela dit, ce yoga doux peut être pratiqué soit à partir de 6 semaines ou de 6 mois. Tout dépend du vécu de la grossesse comme nous l’avons dit précédemment.

Comment pratiquer le yoga postnatal ?

Après la naissance du bébé, il faut impérativement vous trouver du temps pour prendre soin de vous, avec l’aide de votre partenaire de vie. Suite à quelques recherches, nous avons déniché pour vous les postures les moins douloureuses et les plus douces. Il faut y aller progressivement et jamais forcer. Il s’agit d’un moment de détente et de plaisir fait spécialement pour vous. En voici des exemples :

  • La posture du demi-pont ;
  • La posture du bébé heureux ;
  • La posture du chat et de la vache.

Pour ce qui est de la première posture, elle a une fonction très précise, celle d’agir doucement dans la tonification du périnée. Le processus est simple. D’abord, il faut s’allonger sur le dos et plier les genoux, les bras seront placés le long de votre corps. Ainsi, inspirez lentement en levant le bassin. La posture du bébé heureux consiste à s’allonger sur le dos, en pliant les genoux sauf qu’il faut serrer vos genoux autour de vos bras, et ainsi, balancez-vous doucement à gauche et à droite. Il s’agit d’un bon exercice pour votre dos et pour votre périnée. Enfin, la posture du chat et de la vache, il suffit de se mettre à quatre pattes. Il faut s’appuyer sur les mains et les genoux, et il faut ensuite écarter progressivement vos poignets et inspirer.

Les avantages du yoga postnatal

On ne le mentionne pas, mais ce type de yoga est une sorte de rééducation. Vous vous êtes consacré à votre bébé pendant 9 longs mois. C’est au tour de votre corps désormais. Les bienfaits de ce doux yoga sont multiples. En effet, il soulage les douleurs qui persistent après la naissance de votre bébé, mais aide surtout dans les nuits perturbées ou les insomnies. Ce yoga est recommandé vivement après l’accouchement, il est vrai qu’il n’y a qu’une petite catégorie qu’il le pratique, mais grâce à certains témoignages, nous avons pu cerner ses bienfaits et pourquoi est-ce qu’il faudrait attendre un certain temps avant de le pratiquer. Cela dit, on ne le dira jamais assez, mais il ne faut pas vous aventurer à le faire seule, demandez l’aide d’un expert. Par ailleurs, il se pratique aussi pendant la grossesse. Sauf que pendant cette durée-là, vous devez être accompagnée. En effet, alors que vous seriez occupée à faire les exercices, un maintien au niveau du dos est exigé pour faciliter le processus de l’accouchement le moment venu. Enfin, un point relativement important à noter, ce yoga fait recours aussi à la méditation. Grâce à un guide, vous allez comprendre ce qui se passe réellement dans votre corps pendant et après la grossesse. Que vous soyez jeune maman ou non, c’est une pratique que nous conseillons vivement.

Consulter le somaire de l'article :
D'autres articles :